1. Accueil
  2. /
  3. Zoom
  4. /
  5. NAUTIBANQUE  : « Nous…

Nautibanque Principauté de Monaco

NAUTIBANQUE  : « Nous finançons une soixantaine de navires par an sur la Côte d’Azur »

Comment finance-t-on l’acquisition d’un yacht ? Adrien Collot, Directeur de Nautibanque à la Caisse d’Épargne Côte d’Azur, explique comment fonctionne l’accompagnement des plaisanciers.

Quels projets nautiques financez-vous en majorité ? (Acquisition de bateau à moteur ou de voilier, neuf ou d’occasion, pour particuliers/entreprises, pour soi ou pour louer, en multipropriété ?) ?
Dans le cadre de l’approche affinitaire de la Caisse d’Epargne Côte d’azur nous avons créé une marque, Nautibanque, dont l’ambition est de devenir l’interlocuteur bancaire privilégié du secteur Maritime.
Pour répondre à votre question, nous exerçons deux métiers : le financement des plaisanciers
et l’accompagnement au développement des professionnels.
Une première équipe est ainsi consacrée aux plaisanciers désireux de financer l’acquisition d’un bateau, d’une place de port ou de travaux de refit. Une seconde équipe se focalise quant à elle exclusivement sur les professionnels de la filière : concessionnaires bateaux, loueurs maritimes, chantiers navals, exploitants portuaires, équipementiers, accastilleurs, avitailleurs …

Quels sont les modes de financement ?
En ce qui concerne le financement des plaisanciers, nous avons donc effectivement mis le cap sur un accompagnement dédié depuis maintenant presque 3 années avec une panoplie d’offres de financements en crédit amortissable ou leasing qui répond aux demandes des résidents fiscaux Français, Monégasques et Européens. Cela permet de faire l’acquisition d’un bateau neuf ou d’occasion armé au commerce ou à la plaisance.
Portés par la typicité des demandes dans notre région, nous finançons principalement des bateaux moteurs neufs à travers une offre en leasing, qu’ils soient portés par une personne physique ou morale. Nous interve-nons également en financement classique sur des bateaux d’occasion jusqu’à 10/15 ans d’âge en fonction de la maturité du prêt souhaité.

Quel est le profil de votre clientèle ? Comment qualifiez-vous la clientèle monégasque et azuréenne (volume, qualité) ?
Nous n’avons pas de profil préalablement identifié, nous finançons tous types de plaisanciers, même si globalement, la région azuréenne et Monégasque compte beaucoup de plaisanciers chef(fes) d’entreprise et cadres dirigeant(es).

Vous préconisez un crédit conso pour l’achat de bateaux d’occasion de petite taille ou aux jet-skis ?
Oui, un financement en crédit amortissable est adapté aux unités d’occasion, le leasing étant destiné à l’acquisition de bateaux neufs ou d’occasion très récentes, de petites ou grandes tailles.

Combien de projets financez-vous par an sur Monaco et la Côte d’Azur ? Quel est leur montant ?
Globalement, nous finançons une soixantaine de navires par an sur la Côte d’Azur et 5/6 unités à Monaco.

Est-ce facile d’obtenir un prêt bancaire pour ce type de projets ? Quelles sont les condi-tions et comment fonctionne l’hypothèque maritime ? Il est possible, avec cette option, de se faire financer la totalité de la valeur du bateau ?
Lorsque nous finançons en crédit amortissable, nous sommes fréquemment amenés à adosser l’encours sur une hypothèque maritime (prendre le bateau en garantie du crédit) et selon la nature du projet et de l’emprunteur, même avec ce type de garanties, il est d’usage de constituer un apport de l’ordre de 20%.
Lors d’un Crédit-Bail, le bateau est propriété de BPCE Lease qui le propose en jouissance exclusive au client plaisancier (bénéficiaire du contrat) à travers une location. L’apport est alors formalisé à travers le premier loyer majoré et peut permettre, selon son montant, d’adapter la charge des loyers ou la durée du crédit.

Si l’on ne dispose pas des fonds nécessaires pour devenir propriétaire, ce projet peut également être financé, comme pour une voiture, avec un crédit locatif avec option d’achat ?
Nous ne pratiquons pas de Location Longue Durée sur ce type d’actifs.

On dit que les contrats de location, avec option d’achat, disponibles sur le marché espagnol et italien sont soumis à un régime de TVA plus intéressant ?
Non, la règlementation a été normalisée au niveau Européen. Effectivement, il fut un temps ou le leasing était éligible à une réfaction de TVA, celle-ci permettait de réduire ce prélèvement de 50%. Cette pratique n’est plus possible depuis le 1er décembre 2020.

Comment défiscaliser en achetant un bateau ? Avec le crédit-bail en France ?
Subsiste à ce jour une règle d’exonération de TVA pour les navires de plaisance et de grande plaisance opérant au moins 70% du temps en haute mer. Ces derniers peuvent bénéficier sous plusieurs condi-tions (lieu d’exploitation, équipage à bord, armement au commerce, exploitation au charter …) d’une exonération partielle ou totale de TVA à l’achat sur les loyers du financement et sur l’avitaillement.

Par Milena RADOMAN

AUTRES ARTICLES

Depuis la mise en place de la signature électronique en Principauté, le Monaco Economic Board a déployé la dématérialisation de son service de formalités internationales. « Le Monaco Economic Board, …