1. Accueil
  2. /
  3. Actu
  4. /
  5. Monaco Energy Boat Challenge,…

mer-yacht-club-de-monaco-evenement-transition-énergétique-smeg

Monaco Energy Boat Challenge, des centrales solaires innovantes proposées par le Yacht Club de Monaco et la SMEG

Depuis plusieurs années, le Yacht Club de Monaco (Y.C.M.) et la SMEG sont partenaires pour promouvoir des actions de Transition Energétique en Principauté, notamment l’efficacité énergétique, la mobilité électrique, les énergies renouvelables. Dans le cadre du Monaco Energy Boat Challenge, organisée par le Y.C.M. du 4 au 9 juillet 2022, le YCM et la SMEG ont décidé de collaborer afin de réaliser trois installations photovoltaïques inédites en Principauté qui contribueront à recharger les bateaux électriques participants à cette compétition. Une action commune qui s’inscrit dans la démarche ‘’Monaco, Capital of Advanced Yachting’.

Dans le cadre de la démarche impulsée par Bernard d’Alessandri, le Secrétaire Général du Y.C.M., Olivier Campana, Directeur Général Adjoint, en charge de l’exploitation du Yacht Club, a proposé pour cette 9e édition du Monaco Energy Boat Challenge d’élargir le dispositif aux équipements de production d’électricité verte et locale. Ceux-ci viennent compléter de façon ponctuelle la centrale solaire en toiture du bâtiment et préfigurent de nouvelles opportunités d’action pour la transition énergétique à Monaco.

Thomas Battaglione, fort du partenariat historique avec le Y.C.M., a souhaité que la SMEG soit directement partie prenante dans cette initiative. Il a confié aux équipes de Simon Bertin, Directeur de SMEG renouvelables, le département de la SMEG qui se consacre à la production d’énergie renouvelable, d’apporter une assistance technique au Y.C.M., de la conception jusqu’à la mise en œuvre et l’exploitation des installations photovoltaïques. Cette assistance comporte également une contribution matérielle avec la mise à disposition de divers équipements, dont les convertisseurs d’énergie, les coffrets de protection électrique, et les systèmes de suivi de la production d’électricité solaire. Les autres fournitures (bâches souples photovoltaïques, structures des tentes d’exposition à revêtir des bâches photovoltaïques…) sont approvisionnées par le Y.C.M.

Deux approches, en lien direct avec le domaine maritime, sont exploitées : des modules solaires flottants et des bâches photovoltaïques reprenant des techniques utilisées pour les voiles des navires.

  • L’îlot flottant est développé par la société française Ciel et Terre qui a mis à disposition 15 m² de flotteurs, pour une capacité de production de 3,2 kWc. Il est raccordé par la SMEG à une borne électrique du quai utilisée pour recharger les bateaux du Monaco Energy Boat Challenge.
  • Les bâches photovoltaïques, réalisées par la société Solar Cloth System, recouvrent deux tentes d’exposition, pour une surface totale de 40m² et une puissance de 4 kWc. Chacune des tentes propose un mode de fonctionnement différent : l’une d’entre elles est raccordée, comme la centrale solaire flottante, à une borne électrique du quai, tandis que l’autre est totalement autonome. Cette dernière, munie d’une batterie, permet d’assurer l’autosuffisance électrique des équipements qu’elle abrite, notamment le PC de course.

AUTRES ARTICLES

Une extension majeure par Virbac sur le site précédemment occupé par Primagaz jusqu’en 2021 dans la ZI de Carros a été annoncé dans les pages de Nice-Matin. Le groupe …