1. Accueil
  2. /
  3. Economy
  4. /
  5. ASEPTA : Une success story…

ASEPTA : Une success story familiale de 3 générations ou le « Made in Monaco » depuis 8 décennies

La génèse, qui mènera à la création des Laboratoires ASEPTA est intimement rattachée à la Principauté de Monaco et son casino. Retour sur une des plus anciennes industries de Fontvieille, qui mènera le « dentifrice des pieds », une accroche marketing historique de la marque Akileïne, au « Numéro 1 des soins du pieds en pharmacies et parapharmacies », rayonnant aujourd’hui dans plus de 65 pays. Une success story familiale qui souffle en 2023 ses 80 bougies.

Toute une histoire…

C’est en 1943 que les Laboratoires Asepta, fabricants de gammes dermo-cosmétiques, sont créés, pour répondre à une demande inédite : celle des croupiers et, plus largement, des employés du casino de Monaco. Debout des heures durant et souffrant de douleurs aux pieds, ils réclament un remède pour les soulager. Le pharmacien Henri Adam met alors au point une crème à base de plantes adoucissantes qui soulagent l’inflammation.

Paul Lacroix, connaissance de M. Adam décide de fonder les Laboratoires Asepta pour commercialiser la crème mise au point par le pharmacien monégasque. Rejoint par la suite de Henri Mas, ami d’enfance et grand financier, ils lancent sur le marché, la marque Akileïne qui, à l’époque, propose un unique produit : une crème pour soulager les pieds échauffés. Adoptée avec enthousiasme par l’ensemble du personnel du Casino de Monte-Carlo, la première pierre du succès est posée !

Cependant, au lendemain de la seconde Guerre Mondiale, les produits de confort deviennent accessoires. Paul Lacroix et Henri Mas, forts de pugnacité, parviennent petit à petit à démarcher les pharmacies de la Côte d’Azur, puis celles de Paris et de Strasbourg. Sans être catégorisé en besoin primaire, ils réussissent finalement à créer une demande pour ce produit inhabituel, d’agrément, dans un contexte économique au ralenti.

Entre les deux hommes du début, les rôles se répartissent naturellement.   Paul Lacroix, diplômé d’HEC, bon commercial et entrepreneur d’en l’âme, prend la direction des Laboratoires, avec à ses côtés, son ami Henri Mas en charge du volet financier. La première génération pose les bases d’une gestion libre et indépendante, conservée au fil des générations. La volonté de Paul Lacroix a toujours été claire : « nous travaillons en famille, nous restons indépendants et nous pérennisons l’emploi à Monaco. »

Finalement, l’entreprise monégasque profite du contexte économique favorable des Trente Glorieuses pour diversifier ses produits dans la marque Akileïne, tout en asseyant sa renommée dans la podologie « moderne ». Il faut se rappeler que le diplôme d’État de Pédicure Podologue n’est reconnu qu’en 1947.  

1952 marque le lancement du soin pour les mains avec l’émergence d’une nouvelle marque, Vita Citral. Suivant cet élan d’expansion, apparait en 1972, l’arrivée d’Ecrinal, spécialiste des phanères et actuel leader du soin des cils et des ongles en pharmacie, suivi de la marque Coup d’Éclat en 1978 pour le soin du visage et aujourd’hui, toujours une référence des rituels beauté avec son ampoule lifting révolutionnaire !

Les années 80 constituent une étape importante dans le rayonnement international, les implantations d’Asepta en Europe, États Unis, Canada et pays du Maghreb, renforcées par plus de 60 distributeurs à l’étranger portent alors le renom du Laboratoire monégasque bien au-delà des frontières de la Principauté. La réputation des produits les précède et permet même l’accès à des marchés relativement fermés comme ceux des pays asiatiques.

Passage de relais et nouveaux objectifs

Le début des années 90 se présente comme une période charnière pour l’entreprise. L’arrivée de la seconde génération à la Direction conjointement à l’émergence d’un concept marketing moderne, le sponsoring, constituent un nouveau défi pour l’entité monégasque.

Le fils de Henri Mas, Georges, alors Directeur de l’Export depuis 1970, est nommé Administrateur Délégué en 1990.

Anne-Marie Noir, fille du fondateur et PDG Paul Lacroix, prend le poste de Directeur Général en 1994, avant de reprendre le poste de son père en 2002, suite à son décès.  Tous comme leurs pères avant eux, se complétant dans leurs compétences, ils co-dirigent l’entreprise dans une vision commune, poursuivant les innovations et le développement de marques et ainsi la pérénité de l’entreprise.

En 1993, 50 ans après son lancement, le laboratoire de recherches propose une gamme spécifique dermo-adjuvante pour les soins des pieds des diabétiques, désormais commercialisée sous la marque “Akildia”.

Visionnaire des enjeux publicitaires, Paul Lacroix avait signé le premier contrat connu aujourd’hui sous l’appellation « de sponsoring ». La course Paris-Strasbourg à la marche, créée en 1926 et stoppée à la veille de la guerre en 1937, redémarre en 1949 avec un partenaire spécialisé dans le traitement des pieds pour suivre et assurer les soins des concurrents tout au long des 520 km du parcours. C’est le premier événement sportif dont Akileïne est partenaire.

Dès les débuts de la marque, celle-ci prend le parti de s’associer au monde du sport, visant à devenir le partenaire privilégié du sportif. Les nombreuses études menées auprès de centres spécialisés du sport avec la collaboration de médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes et podologues leur permettent de mettre au point la gamme “SPORTS AKILEINE” l’année même du centenaire des Jeux Olympiques dits modernes.

Asepta fait donc une nouvelle entrée remarquée dans le sport en 1996. Il ne s’agit plus, dès lors, de traiter uniquement la podologie sportive, mais de proposer des soins cutanés pour les sportifs.

Sports Akileine est aujourd’hui un partenaire incontournable de l’événementiel sportif. La marque propose 9 produits et soutient pas loin de 90 compétitions dont certaines depuis plus de 40 ans et où 42 espaces soins, animés par des kinés et podologues professionnels, sont proposés aux participants.  

L’arrivée de la 3ème génération à la Direction du Laboratoire s’initie en 2019 avec Benjamin Noir, fils de l’actuelle PDG et petit-fils du fondateur tout d’abord à un poste d’Attaché de Direction puis de Directeur Général en 2022. Comme sa mère, il a tout d’abord démarré comme psychologue clinicien avant d’être consultant en entreprises puis il a rejoint l’entreprise familiale où il perpétue la tradition.

Une devise : qualité, recherche et innovation

80 ans après leur lancement reposant sur un unique produit, les Laboratoires recensent près de 350 références produits répartis dans une quinzaine de marques.

Une diversification qui s’est faite dans le temps, à partir d’un savoir-faire reconnu, à l’écoute des besoins du consommateur, de la demande des professionnels de santé et des avancées scientifiques… et toujours dans le respect de sa devise : Qualité, Recherche et Innovation.

Conçu dans des locaux modernes, avec un matériel performant, dans le respect des normes cosmétiques européennes et internationales, le développement des produits est réalisé sous un contrôle-qualité rigoureux, effectué à chaque stade.

Le service Recherche & Développement est constitué d’une équipe de pharmaciens, chimistes, bio-chimistes et ingénieurs dont l’objectif est de répondre toujours mieux aux besoins et aux exigences des consommateurs. Les produits y sont formulés et testés sous contrôles médical et/ou pharmaceutique.

Dans un souci constant d’amélioration de la qualité, les Laboratoires Asepta, riche d’un patrimoine de 6 brevets internationaux et plus de 2 000 formules, pour le bien-être et le confort de la tête aux pieds, ont développés leur propre gamme d’actifs cosmétiques.

Formulation, production, expédition, services administratifs, tout est regroupé en Principauté, ce qui fait des Laboratoires Asepta les ambassadeurs du « Made In Monaco » dans plus de 65 pays sur les 5 continents.

Asepta en chiffres :

15 marques totalisant 350 produits

5,7 millions d’unités fabriquées par an 

12 000 pharmacies et parapharmacies en France distributrices des marques

N°1 des soins du pieds depuis 1980 en France

N°1 des soins des cils et des ongles depuis 2010 en France

6 produits Asepta vendus toutes les minutes en France en 2022

5 filiales dans le monde

100 distributeurs internationaux

165 salariés en 2023 dont 134 à Monaco et 31 en France

25% du CA provient de l’export

2013 : Trophée « Made In Monaco » du club de l’Éco de Monaco Matin

Cess Camatte

AUTRES ARTICLES

Une extension majeure par Virbac sur le site précédemment occupé par Primagaz jusqu’en 2021 dans la ZI de Carros a été annoncé dans les pages de Nice-Matin. Le groupe …