1. Accueil
  2. /
  3. Zoom
  4. /
  5. Un guichet numérique unique…

Guichet Principauté de Monaco

Un guichet numérique unique pour l’ensemble des démarches

MonGuichet.mc concentre en un seul et même site l’ensemble des démarches en ligne du Gouvernement et de la Mairie de Monaco. Dans le même esprit, un portail Emploi permettra bientôt de dématérialiser le processus d’embauche.

Une vie administrative « plus facile, plus rapide, plus efficace et sans contrainte horaire », c’est le credo du portail MonGuichet.mc. Ce portail, mis en place dans le cadre du programme de transition numérique du gouvernement, est clairement inspiré de ce qui se fait ailleurs en Europe, comme au Luxembourg (MyGuichet.lu). Depuis fin 2021, il centralise 120 démarches en ligne du Gouvernement et de la Mairie de Monaco. On peut ainsi, à l’aide d’un ordinateur, d’un smartphone, ou d’une tablette, demander ou renouveler sa carte de séjour, candidater pour un logement domanial, inscrire son enfant à l’école, postuler des emplois de la Fonction Publique… « Avec MonGuichet.mc, nous entrons dans une nouvelle ère de la relation entre l’usager et son Administration. Nous simplifions le quotidien des Monégasques et des Résidents en leur donnant accès à un catalogue centralisé des démarches en ligne du Service Public. Cette étape permet de renforcer la relation de l’Administration avec les particuliers, les entreprises, et de positionner ainsi Monaco sur les plus hauts standards en termes de Service Public », soulignait Julien Dejanovic, Directeur des Services Numériques, dès le lancement du portail. Et visiblement ça plait aux administrés : dès qu’une démarche administrative est dématérialisée, 4 usagers sur 5 recourrent à sa version en ligne…
Petite nouveauté en 2023 : outre de nouveaux téléservices (notam-ment la demande de duplicata de son permis de conduire et de son certificat d’immatriculation, le paiement des procès-verbaux de cir-culation ou encore l’accès au registre des associations), un espace documentaire permettra de stocker et télécharger des documents et justificatifs transmis par l’Administration. Les usagers porteurs de l’identité numérique monégasque bénéficieront « d’une expérience à 360° » suivant le principe du « dites-le nous une fois ». C’est-à-dire qu’ils n’auront plus à prouver leur identité lors des démarches en ligne, et ne communiqueront qu’une seule fois un changement de situation, comme leur déménagement, par exemple. “L’adresse communiquée par les Monégasques et les résidents lors de certaines démarches sera réutilisée pour d’autres démarches en ligne », a expliqué le ministre d’État aux élus en séance budgétaire.


Identité numérique, enjeu de souveraineté numérique
Lancée en 2021, l’identité numérique permet aux détenteurs de la nouvelle carte d’identité monégasque et carte de séjour de se connecter en toute sécurité ou encore de signer un document électroniquement. Pour l’État monégasque, le déploiement de l’identité numérique est un enjeu majeur dans un monde numérique où les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) proposent leur propre système d’identification pour accéder à certains services, avec un modèle économique fondé sur la monétisation de la vie privée. C’est donc une question de souveraineté numérique : l’identité numérique doit rester du ressort des États qui doivent fournir un moyen simple d’accéder à des services, sans passage obligé par les GAFAM et leur cession des données personnelles…


Un nouveau portail emploi
Aujourd’hui, 15 000 cartes d’identité monégasques et de séjour équi-pées de l’identité numérique ont été distribuées. Pierre Dartout a déjà annoncé « une extension en 2023 à davantage de services numériques, au travers de partenariats avec des acteurs privés comme les banques, à l’image de ceux qui existent déjà avec la SMEG ou Monaco Telecom » mais aussi à de nouvelles populations. Un nouveau « portail emploi » sera bientôt accessible aux 53 000 salariés du secteur privé et 6 300 employeurs de la Principauté. « Cela permettra de dématérialiser le processus de recherche d’emploi et de qualification des candidats prioritaires par les employeurs. Et cela améliorera la visibilité des offres d’emploi rendues publiques au travers du portail », a indiqué le ministre d’État. A l’horizon 2024, le processus d’embauche devrait ainsi être « complètement dématérialisé et donc plus rapide ». Le paiement de la procédure sera effectué sur internet, les documents pourront être signés électroniquement et le permis de travail récupéré en ligne.

LES AUTRES NOUVEAUTÉS 2023
Une plateforme pour les résidents
Le projet est dans les cartons : bientôt, une nouvelle plateforme numérique devrait centraliser toutes les informations concernant les résidents afin de les accompagner dans leur démarche d’installation en Principauté. Des informations clés sur Monaco aux démarches administratives (carte de séjour, banque, logement, éducation, véhicule, etc.). Un nouvel outil pour la politique d’attractivité de la Principauté.


Un espace dédié à l’inclusion numérique
Le gouvernement planche, en collaboration avec Monaco Telecom, sur l’ouverture d’un espace en ville dédié au numérique, et acces-sible à tous. Ce lieu permettra d’accueillir toutes les personnes souhaitant s’informer, se documenter, échanger et se former sur le numérique, avec des conseillers présents en permanence sur place. Dans les cartons également : l’accessibilité des sites internet institutionnels pour les personnes en situation de handicap (dé-ficience visuelle ou auditive, mobilité réduite, troubles cognitifs).

Milena RADOMAN

AUTRES ARTICLES

Une extension majeure par Virbac sur le site précédemment occupé par Primagaz jusqu’en 2021 dans la ZI de Carros a été annoncé dans les pages de Nice-Matin. Le groupe …