1. Accueil
  2. /
  3. News
  4. /
  5. BR2023 : Un budget rectifié…

BR2023 : Un budget rectifié de 9%

Excédentaire de plus de dix millions d’euros, le budget rectificatif 2023 qui a été débattu cet automne présente des recettes et des dépenses en progression de 9%. La hausse des recettes (de 175,4 millions) vient essentiellement de « la forte progression des recettes fiscales (+ 142,8 M€) constatée principalement sur la T.V.A. hors compte de partage et hors T.V.A. immobilière (+ 53 M€) qui avait été estimée primitivement sur une hypothèse prudente de croissance des recettes et sur la T.V.A. immobilière (+ 35 M€) », note l’exposé des motifs de la loi de budget. Les dépenses, elles, s’élèvent à 2 111,7 M€, en augmentation de + 174,4 M€ (soit + 9 %) par rapport au Budget Primitif 2023, et ce en raison de l’augmentation conjuguée des dépenses d’interventions publiques (+ 6,6 %, soit + 30,9 M€) et des dépenses de fonctionnement (+ 2,5 %, soit + 18,4 M€). Dans les enveloppes revues à la hausse : le bouclier tarifaire en matière énergétique (+8,5 millions) et dans les politiques publiques les aides aux commerces (+7,4 millions) et les études économiques (+4,2 millions). Mais ce sont les dépenses d’équipement et d’investissements qui connaissent les hausses les plus importantes. Hors l’échange au titre de Testimonio II pour la construction de l’École Internationale comptabilisé pour 84 millions, elles atteignent 867,3 millions (+125,2 millions soit +16,9%) et 961 millions par le jeu des reports de crédits de 93,7 millions. Parmi les inscriptions rectificatives, on retrouve +70,8 millions pour la surélévation de Testimonio II et II bis, +25 millions pour le compte du Centre de valorisation des déchets, +24 millions pour Grand Ida +22 millions pour le Bel Air, ou encore +6,7 millions au titre de l’accélération du chantier de la Sûreté publique pour une livraison à la fin 2023. Celle du Parking des Salines de 1 820 places, au Jardin Exotique, interviendra courant 2024. « Ce sera une clé importante de la réflexion sur la mobilité », estime Céline Caron-Dagioni. Le Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Equipementa fait un point, avant le budget, sur l’avancée des chantiers publics. « La superstructure du nouvel hôpital va être montée très rapidement pour une livraison de la phase 1 de l’hôpital d’ici fin 2025 ». Les travaux de dévoiement des réseaux démarrent à l’îlot Charles-III à l’entrée ouest, côté Cap-d’Ail, qui abritera un jour le futur centre de tri et de valorisation des déchets, baptisé “Symbiose”. « C’est un projet ambitieux et emblématique de la restructuration et du dessein de l’entrée de la Principauté. » Pour le budget 2024, Céline Caron-Dagioni a évoqué un grand programme pour la Principauté, « re-naturer la ville », dont le but est de lutter contre les îlots de chaleur et de s’adapter au réchauffement climatique.

AUTRES ARTICLES

Une extension majeure par Virbac sur le site précédemment occupé par Primagaz jusqu’en 2021 dans la ZI de Carros a été annoncé dans les pages de Nice-Matin. Le groupe …