1. Accueil
  2. /
  3. Zoom
  4. /
  5. Fontvieille : un centre…

Photo de Fontvielle Principauté de Monaco

Fontvieille : un centre commercial futuriste à l’horizon 2027 !

S’il y a un projet urbanistique qui délie les langues, c’est celui du futur centre commercial de Fontvieille. Un projet innovant signé Massimiliano Fuksas…

« C’est un projet qui a de la gueule ! » Lorsque les premières maquettes sont sorties sur les réseaux sociaux en 2019, le futur contre commercial de Fontvieille dessiné par l’architecte Massimiliano Fuksas a créé le buzz et suscité nombre de commentaires tant il transforme la physionomie du quartier… Cet ensemble urbain, proposé par Socri MC – qui a également réalisé le Polygone Riviera de Cagnes-sur-Mer – doublera les surfaces commerciales existantes (30 000 m2) sur 4 étages, et intégrera un hypermarché Carrefour modernisé et agrandi, un cinéma multiplex de dernière génération, entre 800 et 950 places de parking, des surfaces de bureaux nouvelles, ainsi qu’une quarantaine de logements domaniaux… Mais l’un de ses atouts majeurs est d’offrir également un nouveau poumon vert à la Principauté avec un parc de presque 2 hectares comptant quelque 2 000 arbres et végétaux, paysagé par Jean Mus, la star des jardins méditerranéens !

« On en parle depuis 2002… »

Philippe Clerissi, président du Groupement d’intérêt économique du centre commercial et consultant pour le Conseil national, a vécu toutes les étapes du projet d’extension du centre commercial. « On parle de l’agrandissement du centre originel, qui date de 1992, depuis 2002… Un premier projet avait été lancé en 2008 mais il avait été abandonné

en raison de la crise financière. L’hypothèse d’une foncière (Unibail) a par la suite été envisagée avant l’appel d’offres qui a abouti au choix du projet de la Socri. C’était incontestablement le projet le plus beau d’un point de vue esthétique et il prend en compte la réalisation possible d’un transport par télécabine qui relierait le Jardin exotique, Fontvieille et le Rocher », se remémore le commerçant. Il fut même un temps où l’on avait imaginé le déplacement du centre commercial sur le port Hercule, ce qui impliquait de faire migrer le stade nautique Rainier III sur l’esplanade des pêcheurs…

Le premier coup de pioche est prévu pour 2023. « Les travaux commenceront par l’extension du parking vers la mer, sous l’avenue Albert II. Ils se poursuivront fin 2024 travaux en étages avec une sanctuarisation du rez-de-chaussée, et un relogement des commerçants à l’étage. Le principe d’une continuité commerciale est acquis avant la livraison en 2027 », explique Philippe Clerissi. En clair, le centre commercial ne fermera pas pendant les travaux gérés par la Socri, qui s’occupe également de la commercialisation. « Il y aura à terme 70 boutiques contre 38 aujourd’hui », ajoute le commerçant qui n’exclue pas un projet encore plus ambitieux. « L’Athos Palace est la propriété de l’Etat et le secteur est à l’étude. »

AUTRES ARTICLES

Une extension majeure par Virbac sur le site précédemment occupé par Primagaz jusqu’en 2021 dans la ZI de Carros a été annoncé dans les pages de Nice-Matin. Le groupe …