1. Accueil
  2. /
  3. Solution
  4. /
  5. PF MFO : « Comment optimiser…

PFMFO - Transmission - Patrimoine

PF MFO : « Comment optimiser la transmission de son patrimoine? »

Transmettre son patrimoine tout en préservant les intérêts de ses proches nécessite une anticipation et une structuration de sa succession. Philippe Feller, administrateur délégué de PF MFO, nous explique les avantages de la Principauté en la matière.

« Monaco attire de nombreuses personnes à la recherche de stabilité politique, de sécurité, d’une fiscalité allégée sur le revenu et bien entendu d’un climat clément. Mais peu d’entre eux connaissent l’avantage non négligeable de la Principauté en matière de transmission de patrimoine », constate Philippe Feller. Or, l’atout est de taille. Les droits de succession qui ne s’appliquent que sur les biens situés en Principauté sont exonérés en ligne directe . « C’est le seul pays en Europe avec le Luxembourg où il n’y a aucun droit de succession en ligne directe. Pour les droits de succession en ligne indirecte, l’avantage concurrentiel monégasque est également important : entre frères et sœurs, le taux d’imposition s’élève à 8%, puis 10% entre oncles/tantes et neveux/nièces et enfin 13% entres autres collatéraux. Le taux s’appliquant entre personnes non parentes est plafonné à 16%. « Nous mettons actuellement en place la donation d’une propriété située à l’étrangé via une donation faite sur Monaco. A titre de comparaison, pour ce bien, le bénéficiaire du bien devra payer +/- 15% contre 57% si nous n’avions rien fait… »

Du viager à la charte familiale
Aujourd’hui, plusieurs outils existent pour optimiser la transmission de son patrimoine. « Pour un bien immobilier, il est possible d’effectuer la donation d’une SCI ou de réaliser un viager. Tout dépend de l’âge du client », indique Philippe Feller qui propose également d’aider à la constitution d’une charte familiale. Celle-ci – parfois appelée constitution familiale dans les pays anglosaxons – est un document rédigé par les membres d’une même famille. L’objectif de cette charte est de définir un ensemble de règles communes de fonctionnement qui respecte la culture et les valeurs familiales. Cette Charte permet également de donner une orientation claire pour la nouvelle génération. Elle permet de préparer sereinement et de manière transparente la transmission du patrimoine, en anticipant de potentiel conflit et en renforçant le lien familial.
« Les parents et grands-parents expriment leurs désirs, comme le ferait un testament ou un trust. Nous mettons en place un comité familial qui se réunit régulièrement. Par exemple, des parents désirant trans-mettre leur capital progressivement peuvent décider de donner 15% à 20 ans, 20% à 30 ans, et ainsi de suite. L’idée est d’éviter le risque dit « Ferrari » . A 18 ans, un héritier risque fort de s’acheter une Ferrari dès que la succession sera terminée ! », explique l’administrateur délégué de PF MFO,
Une autre solution pour transmettre son patrimoine est de souscrire à un contrat d’assurance vie qui permet de régler une partie de sa succession. « Nous privilégions généralement des contrats de droit européen souscrits auprès d’assurances vie luxembourgeoises. Cet outil très souple et méconnu à Monaco offre de nombreux avantages. Le capital est garanti par l’Etat luxembourgeois en cas de faillite de la compagnie , l’impôt pour les résidents français est réduit et enfin, nous pouvons jouer sur les clauses bénéficiaires », détaille Philippe Feller. Le capital peut en effet être distribué entre ses enfants ou à des associations caritatives par exemple.

« Nous nous occupons de tout! »
« Un MFO, c’est un chef d’orchestre. Nous ne jouons d’aucun instrument mais en revanche, nous faisons jouer la partition. Nous nous occupons de tout : installation sur Monaco, consolidation des actifs, accompagnement sur un projet immobilier , négociation des crédits, conciergerie…


Avoir une vision globale permet une meilleure gestion de son patrimoine », s’enthousiasme Philippe Feller. Après une longue carrière auprès d’établissements au Luxembourg et à Monaco, ce banquier privé a fondé en 2019 son Multi Family Office. Depuis, PF MFO joue la carte du service complet, séduisant ainsi une clientèle de chefs d’entreprises, d’artistes ou de sportifs de haut niveau âgés de 30 à 80 ans et ayant un patrimoine allant de 10 à 100 millions d’euros. « Pour certains clients, j’en suis à la 3e génération ! » sourit Philippe Feller.

Milena RADOMAN

AUTRES ARTICLES

Une extension majeure par Virbac sur le site précédemment occupé par Primagaz jusqu’en 2021 dans la ZI de Carros a été annoncé dans les pages de Nice-Matin. Le groupe …