1. Accueil
  2. /
  3. Zoom
  4. /
  5. Parmi les solutions : des…

Parmi les solutions : des salariés logés et garés…

L’autre piste avancée par le Gouvernement monégasque pour désengorger les routes : loger des salariés à proximité de la Principauté… et d’une gare.

90 logements minimum et 130 places de parking de l’opération Cœur de Carnolès à Roquebrune-Cap-Martin. C’est ce que souhaite acquérir l’État monégasque pour loger les actifs qui travaillent à Monaco. « L’État porte intérêt à être acquéreur d’une partie de ces logements, car ils sont positionnés à deux minutes à pied de la gare de Carnolès, précise la Ministre de l’Équipement Céline Caron-Dagioni. C’est l’une des solutions que nous pourrions proposer à nos travailleurs, en parallèle de la création d’un parking relais côté Menton, un projet qui est en train de se formaliser. Devenir partenaire de ce maillage du territoire côté Est est tout aussi important que celui côté Ouest. »

Sur les terrains de l’ancienne base aérienne

L’opération Cœur de Carnolès, qui attend encore la délivrance de son permis de construire, devrait sortir dans les deux prochaines années si tout va bien. Elle est située sur les terrains de l’ancienne base aérienne 943, dissoute en 2012. Pour la petite histoire, cette dernière abritait en 1889 « les quartiers du 27ème bataillon de chasseurs à pied qui deviendra rapidement le 27ème bataillon de chasseurs alpins, venus en renfort de la population suite au tremblement de terre survenu un an plus tôt », raconte la ville sur son site internet. Flashback : « À l’époque, il n’existe à Carnolès que des champs et ce sont les commerces et les hôtels construits consécutivement à l’arrivée des militaires qui permettront le véritable essor de ce qui est devenu le centre-ville de Carnolès. »

La plus grosse opération immobilière de la Riviera

Labellisé Écoquartier, ce projet d’aménagement urbain abritera plusieurs équipements et espaces publics. Un groupe scolaire de 4 000 m2accueillant420 enfants, un pôle cultureldédié à la musique, au théâtre, aux spectacles vivants et aux autres activités culturelles de 1 000 m² mais surtout 405 logements dont 150 logements sociaux et 60 logements à coût maîtrisé. Avec un atout écolo : 27% des 41 000 m2 de surface aménagée seront réservés aux espaces verts et à la pleine terre. Un parc paysager de 5 400 m2 devrait servir d’« espace tampon » entre la voie ferroviaire et les logements et « 81% des besoins du quartier seront alimentés via des énergies renouvelables (géothermie sur sonde, panneaux photovoltaïques) ». Conformément au Plan Local d’Urbanisme (PLU),844 places de stationnement seront mises à la disposition des habitants et des usagers du site, dont 694 privatives et 150 ouvertes au public.

A l’issue de l’appel à projets lancé en 2020, auquel 17 promoteurs avaient candidaté, c’est le groupement ICADE/EMERIGE qui a été retenu à l’unanimité par le juryfin 2022pour réaliser ce projet mixte d’envergure. Notamment en raison de son offre financière alléchante de 67 millions d’euros. En 2016, l’EPF Paca avait acheté le terrain 21,5 millions d’euros au ministère de la Défense. L’établissement public a assuré le portage de ce foncier sur lequel l’État avait consenti une décote de 9 millions d’euros, en contrepartie de la réalisation de 150 logements sociaux dans le futur projet immobilier. La collectivité, qui pilote le projet d’aménagement, l’avait racheté 23 millions d’euros en 2022. Les promoteurs avaient déclaré que « l’opération représente un chiffre d’affaires de 196,5 millions d’euros HT » et que « les premiers logements seront livrés au quatrième trimestre 2025 ».

Un parking de 350 places à Menton

C’est un chantier spectaculaire. Menton finalise la construction de son pôle d’échange multimodal avec un parking de 350 places dont 180 seront dédiées à l’intermodalité. Objectif : attirer les usagers du TER sur l’axe Nice-Monaco-Italie. Le projet, évalué à 20,82 millions d’euros, est financé par la Communauté d’agglomération de la Riviera française (Carf), le Département, la Région, l’État, et le groupe SNCF Gares & Connexions – également maître d’ouvrage.

AUTRES ARTICLES

La 111ème édition du Tour de France se démarque par deux modifications exceptionnelles. Tout d’abord le départ sera anticipé au 29 juin 2024 par rapport au calendrier habituel, en …