1. Accueil
  2. /
  3. Economy
  4. /
  5. MEB : Après les Pays-Bas,…

MEB : Après les Pays-Bas, l’Arabie Saoudite…

Aux Pays-Bas fin 2023, le Monaco Economic Board (MEB) s’attaque au marché saoudien en janvier 2024.

C’est un programme très dense qu’ont suivi la quinzaine d’entrepreneurs monégasques, MonacoTech et la Chambre des Énergies Renouvelables et de l’Écologie de Monaco lors de la mission économique du MEB aux Pays-Bas, fin 2023. Orchestrée en collaboration avec l’Ambassade de Monaco en Belgique, aux Pays Bas, au Luxembourg et auprès de l’Union Européenne, elle a permis la signature d’un accord de coopération entre la CCI France Pays-Bas et le Monaco Economic Board. Après la visite des sièges de Booking.com (l’une des plus fameuses entreprises néerlandaises dans le monde et accessoirement leader mondial de la réservation d’hébergements) puis d’Heineken à Amsterdam, les dirigeants monégasques ont pu accéder à des centres dédiés à l’innovation à La Haye dont le hub Titaan. Fondé par le résident monégasque Hendrik Halbe et le Campus at sea, c’est un « concentré d’échanges de nouvelles technologies liées à la mer, où les entreprises peuvent tester leurs inventions à l’échelle réelle dans la mer du Nord », comme le rappelle le MEB. L’occasion pour la SMEG d’évoquer le système monégasque de pompes à chaleur et de boucles thalassothermiques, initié dès les années 1960…

Après « des rencontres ciblées avec des entrepreneurs néerlandais sélectionnés à l’avance pour leur intérêt pour les entreprises monégasques », le déplacement s’est conclu au siège de TotalEnergies aux Pays Bas, spécialisé dans la recherche et l’implémentation des alternatives aux énergies fossiles. « La société Dietsmann y a fait une présentation remarquée par les dirigeants de TotalEnergies, laissant entrevoir de possibles collaborations, tandis que toutes les entreprises monégasques présentes ont, elles aussi, pu rencontrer des interlocuteurs valables », estime le MEB.

Une mission comparable est organisée à Riyad en Arabie Saoudite, fin janvier 2024, en marge du e-Prix de Diriyah. Une cinquantaine d’entreprises de la Principauté doivent y participer. Cette mission a été préparée depuis un an par le MEB, venu avec la Fondation Prince Albert II, échanger sur les synergies économiques et entrepreneuriales qui pourraient se développer entre le Royaume et la Principauté en janvier 2023. A cette occasion, la Fédération des Chambres de Commerce d’Arabie Saoudite, celle de Riyad et l’organisme d’investissements Invest Saudi avaient accueilli les représentants du MEB comme « des partenaires potentiels susceptibles de créer des échanges suivis avec des entreprises et institutions du Royaume.»

Crédits photos : MEB

Photo 1 : Signature du mémorandum d’accord entre le MEB et la CCI France Pays-Bas par Guillaume Rose, Directeur Général Exécutif du MEB et Sylvie Craenen, Directrice de la CCI France Pays-Bas en présence de Frédéric Labarrère, Ambassadeur de Monaco en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas et auprès de l’Union Européenne.

Milena Radoman

AUTRES ARTICLES

Depuis la mise en place de la signature électronique en Principauté, le Monaco Economic Board a déployé la dématérialisation de son service de formalités internationales. « Le Monaco Economic Board, …