1. Accueil
  2. /
  3. Côte d'Azur
  4. /
  5. La Métropole de Nice…

La Métropole de Nice renforce son industrialisation

La Métropole Nice Côte d’Azur a été labellisée «Territoire d’Industrie» pour 2023-2027. L’initiative «Territoires d’Industrie», lancée fin 2018, vise à réindustrialiser la France, grâce à un programme qui consiste à aider les acteurs locaux pour développer ou redévelopper des activités industrielles. 149 territoires avaient été labellisés en 2018, dont le premier parmi eux, la ZI de Carros. Un budget de 3 milliards d’euros était alors alloué par l’État et les Régions, pour accompagner le développement industriel des lauréats. «Territoires d’Industrie a permis de mobiliser à ce jour 8,2 milliards d’euros d’investissements publics et privés soutenus pour le développement de projets industriels dans 149 bassins d’activité répartis sur l’ensemble du territoire national», indique RisingSud, l’agence d’attractivité de la Région Sud. Selon le Gouvernement, ce sont 50 000 emplois en cours de création par les entreprises lauréates du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires. En novembre 2023, une nouvelle vague de labélisation 2023-2027 a été officiellement lancée par le Gouvernement pour répondre aux nouveaux défis liés au foncier, aux compétences, à la transition écologique et à l’innovation. Sur les 189 lauréats (dont beaucoup labellisés en 2018 ont été reconduits), huit lauréats sont en Région Sud : les Hautes-Alpes, Val de Durance, Vaucluse, Aix-Marseille-Provence, Toulon Provence Méditerranée, Est-Var Dracénie Fayence, Grasse-Cannes-Sophia Antipolis et Nice Côte d’Azur. Les lauréats bénéficieront d’un accès privilégié à un panel de services dédiés pour soutenir l’innovation, créer des synergies entre start-ups et grands groupes et ouvrir à l’export des TPE/PME industrielles du territoire. Un fond vert doté de 6 millions d’euros par an pour la Région Sud vise à accélérer la transition écologique des entreprises. Un autre fond de 100 millions d’euros doit soutenir les investissements productifs et les compétences. Pour attirer de nouveaux talents, un dispositif du Volontariat territorial en entreprise (VTE TI) a été mise en place. Le Président de la Métropole, Christian Estrosi, vise ainsi à une continuité de la dynamique lancé sur son territoire : «Le chiffre d’affaires de l’industrie dans les Alpes-Maritimes en 2023 était de 3,5 Mds d’euros, et le tourisme 2,4 Mds d’euros. Il faut donc s’appuyer sur ces deux jambes-là pour envisager un avenir durable».

M.Berger

AUTRES ARTICLES

La 111ème édition du Tour de France se démarque par deux modifications exceptionnelles. Tout d’abord le départ sera anticipé au 29 juin 2024 par rapport au calendrier habituel, en …